4 janvier 2021

correction acoustique pièce

L’acoustique d’un local professionnel ou d’une pièce n’est pas toujours optimale pour une bonne qualité d’écoute ou du message vocal. La meilleure solution pour y remédier consiste à effectuer la correction acoustique de la pièce.

Qu’est-ce que la correction acoustique d’une pièce ?

La correction acoustique d’une pièce consiste à réduire les nuisances sonores générées au sein de cette même pièce. Ces nuisances peuvent être de différentes sortes, comme :

  • Les réverbérations inconfortables qui nuisent à l’écoute musicale ou à la qualité des voix.
  • La suramplification de certaines fréquences comme les basses.
  • La diffraction des fréquences moyennes et hautes entraînant une baisse de qualité du message sonore.
  • La propagation des sons dans les pièces adjacentes, notamment dans les lieux de travail de type open space.

Le traitement acoustique est différent de l’isolation phonique ou acoustique. En effet, il s’agit d’améliorer la qualité des sons perçus au sein de la même pièce. L’isolation consiste, quant à elle, à protéger le local des sons provenant de l’extérieur. Elle vise aussi à empêcher les sons internes de sortir à l’extérieur.

Pourquoi faut-il traiter une pièce acoustiquement ?

Une salle sans traitement acoustique peut engendrer des nuisances désagréables lors des conversations ou de l’écoute musicale.

Ainsi, avec la réverbération, l’intensité sonore peut augmenter, contribuant encore plus à la dégradation du message. Les voix et les conversations deviennent moins claires, générant de l’inconfort.

Parfois, les sons s’entremêlent et deviennent non intelligibles, c’est ce que nous appelons un effet cocktail.

Comment traiter acoustiquement une pièce ?

Pour qu’un local soit acoustiquement correct, il doit être équipé de dispositifs capables d’absorber certaines fréquences. Il s’agit la plupart du temps d’installer des panneaux acoustiques absorbants, ou de plafonds acoustiques.

Ceux-ci sont mis en œuvre dans les locaux professionnels comme les bureaux, les salles d’exposition, les salles d’attente. Ils permettent d’absorber les ondes sonores pour éviter de gêner les autres occupants de la zone.

Ainsi, les sons restent confinés dans la zone de conversation et le silence est respecté. Ces plafonds de correction acoustique se présentent sous forme de panneaux modulaires pouvant s’adapter aux dimensions du local. Ils sont généralement très esthétiques.

D’autres solutions existent cependant, comme les cloisons et les objets acoustiques. Ces derniers peuvent être suspendus ou placés au sol comme des objets décoratifs. Ils sont disponibles dans des coloris variés pour s’adapter à chaque univers.

Dans les pièces dédiées à l’écoute musicale, la correction acoustique consiste à installer des absorbeurs acoustiques. Ils se présentent sous forme de panneaux aux designs et dimensions variés, et se placent aux murs et aux plafonds.

Les différents critères à prendre en compte dans le traitement acoustique

Une pièce doit présenter un coefficient d’absorption spécifique. Celui-ci est calculé à partir de deux éléments : la surface et l’indice d’absorption des matériaux.

L’indice d’absorption d’un matériau, calculé à partir du temps de réverbération, est compris entre 0 et 1. Plus il se rapproche de 1, meilleure sera la capacité du matériau à absorber les sons. En connaissant cet indice, il suffit de le multiplier par la surface de la pièce pour en déterminer la correction acoustique.

Traiter une pièce acoustiquement s’avère ainsi nécessaire pour assurer l’intelligibilité des voix et des sons. La correction acoustique a son importance dans les espaces de travail comme dans les pièces dédiées à la musique. Et en la matière, de nombreuses solutions existent à travers les différents types d’absorbeurs acoustiques.